Annonces légales

 

ANNEE EVENEMENT
1100 Un château initial est construit.
1643 La "Maison Neuve", la future mairie, est construite.
1652 Louis XIV séjourne au château et sa suite à la "Maison Neuve"
1732 Daniel de Subercase décède à Cannes. Il est enterré dans l'église.
1739 Le clocher de l'église s'écroule et provoque la destruction de la chapelle Saint-Pierre.
1749 La chapelle Saint-Pierre est reconstruite.
1754 Le clocher est reconstruit.
1757 Une cloche est baptisée.
1783 Le plan d'intendance, le plus vieux plan connu de la commune, est dessiné.
1791 Les biens du prieuré Saint-Pierre sont vendus comme biens nationaux.
1810 La "Maison Neuve" est acquise par Charles de Fautras.
1814 Un échange d'artillerie a lieu à proximité du moulin après la bataille de Montereau.
1825 Antoine de Lardenoy décède à Cannes.
1838 Le château est restauré par Hermand Dulong de Rosnay.
1846 La décision de construire le barrage-écluse est prise.
1849 Une cloche est baptisée.
1849 La voie ferrée est inaugurée.
1850 à 1870 L'église est restaurée.
1855 On découvre une caverne à ossements datant du néolithique.
1857 Le nouveau cimetière est ouvert.
1860 La construction du barrage commence.
1862 On franchit l'Yonne avec une barque.
1866 La cloche est réparée.
1866 L'ancienne mairie est construite.
1867 La commune achète un bac d'occasion.
1867 Les restes des défunts enterrés à l'ancien cimetière sont transférés au nouveau cimetière.
1869 L'ancien cimetière devient la place de l'église.
1870 L'abbé Blanquet barricade la porte de la chapelle Saint-Pierre.
1871 On peut naviguer en continu sur l'Yonne.
1871 Au tribunal de Montereau, le comte gagne son procès contre l'abbé.
1871 à 1907 Alexandre Jozon est maire de la commune.
1872 Au tribunal de Fontainebleau, l'abbé gagne en appel contre le comte.
1874 En cassation, le comte est débouté.
1877 L'abbé Blanquet décède.
1877 Un accord amiable pour l'utilisation de la porte de la chapelle Saint- Pierre est enfin trouvé.
1878 à 1893 Alexandre Jozon fait du lobbying pour la construction d'un pont.
1880 Le tirant d'eau maximal sur l'Yonne passe de 1,60 m à 2 m.
1886 Le mot "écluse" est ajouté au nom de la commune.
1888 On découvre un sarcophage gallo-romain dans la zone de l'ENSOP.
1890 à 1900 La ferme du château est détruite par un incendie.
1891 Une allée couverte datant du néolithique est mise à jour.
1893 à 1895 Le pont suspendu est construit.
1902 La comtesse Dulong de Rosnay lègue par testament 20 000 francs à la commune pour agrandir l'église. La commune refuse le legs.
1905 à 1910 La ferme du château est reconstruite à son emplacement actuel.
1905 Le cimetière est agrandi une première fois.
1906 à 1909 Le moulin cesse son activité.
1908 Par arrêté municipal signé, les manifestations religieuses extérieures sont interdites, à l'exception des convois funéraires.
1911 Le gaz et le téléphone arrivent à Cannes-Ecluse.
1912 Par arrêté municipal, les manifestations religieuses extérieures sont à nouveau autorisées.
1918 Des sarcophages et une borne milliaire romaine sont découverts lors de la création d'un hôpital provisoire.
1919 La construction du monument aux morts est décidée.
1920 à 1929 Le château devient une maison de repos, puis un préventorium.
1920 Le monument aux morts est inauguré.
1922 La voie ferrée est portée à 2 voies.
1927
L'électricité arrive dans la commune.
1928 La commune acquiert le Saussis de la comtesse de Miramon Fitz- James.
1931 L'adduction d'eau commence.
1937 Un projet de suppression du barrage avorte.
1937 La voie ferrée est portée à 4 voies.
1940 Les Cannois partent en exode
1940 Le pont suspendu est détruit.
1940 à 1942 On franchit l'Yonne en barque.
1942 à 1945 Des enfants juifs sont cachés par des familles cannoises.
1942 à 1946 On franchit l'Yonne par une passerelle.
1944 Les résistants du capitaine Henri Ballot sont actifs à Cannes-Ecluse.
1946 à 1972 On franchit l'Yonne par un pont provisoire en bois.
1946 La musique de la 2ème Division Blindée séjourne à la ferme du moulin
1946 L'atelier de mécanique de la 2ème Division Blindée séjourne à la ferme du château
1950 La commune acquiert le terrain destinée à la nouvelle école (l'école maternelle actuelle) à la Société immobilière du château de Cannes, qui est propriétaire du préventorium.
1950 La voie ferrée est électrifiée.
1952 La nouvelle école est mise en service.
1952 Une soucoupe volante est signalée à Cannes-Ecluse
1954 à 1976 L'abbé Régnard est curé de Cannes-Ecluse et d'Esmans.
1955 La phase 1 de la modernisation de l'écluse est achevée.
1955 L'Yonne subit une de ses dernières grandes crues.
1957 La phase 2 de la modernisation de l'écluse est achevée.
1957 La ferme du moulin subit un incendie.
1958 Le barrage s'écroule.
1958 La foudre détériore une maison et soude un train aux rails.
1960 Le gaz naturel (gaz de Lacq) arrive dans la commune.
1960 à 1980 Des sablières sont exploitées aux Bordes et dans la boucle des Seiglats.
1963 L'Yonne est gelée et le pont provisoire subit une avarie sérieuse.
1963 La villa gallo-romaine des Bagneaux est découverte.
1963 Un projet de rectification du cours de l'Yonne est mis à l'étude.
1963 Le château est acheté par le ministère de l'intérieur.
1966 L'Yonne subit une de ses dernières grandes crues.
1966 Le pont provisoire est percuté par une péniche.
1966 L'instituteur charismatique Jean Noguès prend sa retraite.
1967 Le pont provisoire est percuté par une péniche.
1967 La commune acquiert un bâtiment provisoire pour agrandir l'école de deux classes. Il est installé à côté de l'église.
1967 La construction du groupe scolaire des Tournesols est décidée.
1970 L'Yonne subit une de ses dernières grandes crues.
1970 à 1971 Le pont de béton est construit.
1971 Le projet de rectification du cours de l'Yonne est abandonné.
1971 Le pont et le groupe scolaire des Tournesols sont inaugurés.
1972 Des poteries sont découvertes dans la zone de l'ENSOP.
1972 Des objets de l'âge du bronze sont découverts aux Rentières.
1984 La "Maison Neuve" est acquise par la commune.
1985 Les armoiries de la commune sont officiellement adoptées.
1986 La "Maison Neuve" devient la mairie.
1994 La glacière est reconstruite à son emplacement originel.
1995 L'école de police devient l'ENSOP.
1998 Le monument aux morts est transféré du cimetière au centre du village.
1999 Le groupement des pompiers est dissout.
1999 L'arrêté de protection du biotope pour la boucle des Seiglats est pris.
2000 Le cimetière est agrandi une deuxième fois.
2009 La boucle des Seiglats est classée Réserve naturelle régionale.